Châtaigniers

Originaire des zones tempérées d’Asie mineure et d’Europe, le châtaignier était très cultivé au moyen-âge. On le retrouvait dans les régions où la culture du blé était difficile. Il représentait un aliment essentiel qui a su préserver les populations paysannes de la famine. Le châtaignier, devenant alors «l’arbre à pain», la châtaigne « le pain des bois» faisait l’objet d’une culture vivrière de subsistance.

Cette arbre d’un port majestueux et à la longévité exceptionnelle, affectionne les sols légers, profonds et acides. En revanche, il s’avère sensible dans les sols trop humides, lourds ou calcaires. Il est autostérile et nécessite la présence d’une autre variété pour fructifier.

Nous distinguons deux types de fruit : la châtaigne et le marron. Le terme « marron » désigne une grosse châtaigne formée d’un seul fruit non cloisonné, c’est-à-dire non séparé en deux par la peau. La châtaigne est généralement plus petite et cloisonnée. Leurs usages sont multiples ; blanchies, grillés, séchés, en conserve, en farine ou encore pour la confiserie.

Nos variétés de châtaigniers

Toutes nos variétés sont classées par période de maturité : de la plus précoce à la plus tardive. 

Tarif de nos scions d’un an : 25 €  –  greffés sur C. Sativa

En raison d’un manque de pousse, les châtaigniers ne seront disponibles à la vente qu’à partir de la saison prochaine 2024-2025.

Bouche de Bétizac

Maturité : septembre

Marron de gros à très gros calibre et de couleur châtain brain-rouge. Sa chair est fine, fondante et moyennement sucrée. S’épluche bien. Variété vigoureuse qui résiste bien au chancre.

Origine : Obtenue à l’INRA, en 1962 à la station d’amélioration du châtaignier de Migoule à Brive. Hybride contrôlé entre C. Sativa et C. Crenata.

Marigoule

Maturité : fin septembre à octobre

Variété à gros fruit, voir très gros. Ce marron à la chair ferme et peu sucrée. Le fruit se conserve bien et s’épluche facilement. Arbre très productif et résistant à l’encre. Bon pollinisateur. 

Origine : Trouvée en Corrèze à Migoule, près de Brive en 1956. Hybride naturel entre C. Sativa et C. Crenata. 

Bournette

Maturité : fin-septembre à octobre

De couleur châtain clair, ce marron a un calibre assez gros. Son fruit est sucré mais peu parfumé. Variété productive qui sert avant tout à la transformation ; conserve et confiserie. 

Origine : Obtenue au Domaine de Bournet à Grospierres en Ardèche, en 1948

Bourrue

Maturité : octobre

Cette châtaigne très appréciée est de calibre moyen à gros. Sa chair est sucrée, fine et goûteuse. Très bonne variété. Arbre très productif.

Origine : Bas-Limousin. Cultivée en Corrèze, Haute-Vienne et en Dordogne (Même qualité que la Bourrue de Juillac en Corrèze).

Marron de la Piale

Maturité : octobre

Variété ancienne de pays, au calibre généralement petit. Le fruit est très sucré et d’excellente qualité gustative. Il est facile à éplucher et se blanchit très bien. Arbre vigoureux et productif. Peu sensible à l’encre. 

Origine : Autrefois localisé dans le centre-est de la Corrèze (Ladignac, Vitrac-sur-Montane, Egletons).